Ecoutez

Bibliothèques : "Améliorer l'accès au livre et à la lecture pour les publics empêchés"

26.01.2017

  • etude-dgmic-lecture-publique-et-publics-empeches-synthese-2017
  • livres-lsf

La Médiathèque Françoise Sagan (Paris 10ème) a accueilli ce mercredi 25 janvier de nombreux bibliothécaires à l'occasion de la Journée Professionnelle "Améliorer l'accès au livre et à la lecture pour les publics empêchés : dispositifs et retours d'expérience", organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec l' ABF (Association des Bibliothécaires de France) et les bibliothèques de la Ville de Paris. 
Retour sur cet événement.

 

À la demande de la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) du ministère de la Culture et de la Communication, le Crédoc a réalisé une étude auprès des bibliothèques de lecture publique (bibliothèques municipales et intercommunales desservant les communes de plus de 10 000 habitants ; bibliothèques départementales) afin de dresser un état des lieux complet des actions et des partenariats mis en œuvre en faveur des publics empêchés, ainsi que d’identifier les pistes d’amélioration.
Par publics empêchés, on entend les personnes en situation de handicap, les personnes hospitalisées ou en établissements de santé, ainsi que les personnes sous main de justice (adultes et mineurs, milieux ouverts et fermés).
L’objectif de cette étude est de pouvoir, à terme, mieux répondre à l’enjeu de l’accès pour tous au livre et à la lecture.

 

Voici les grandes lignes mises en évidence par cette étude parmi les réponses des 443 Bibliothèques Municipales et 38 Bibliothèques Départementales.

87% des bibliothèques ont mis en place au moins une action en direction des personnes empêchées (80% pour le handicap, 62% pour les établissements de santé et 55% pour les prisons).

Les freins relevés au développement d'actions sont les moyens humains (48% des agents manquent de compétences et 54% des bibliothèques n'ont aucune personne formée), financiers, la question de la formalisation des partenariats et enfin les besoins qui ne sont pas bien identifiés.

Le soutien politique et institutionnel et l'implication personnelle des agents sont eux des leviers importants pour développer ces actions.

Pour réussir les actions en bibliothèque en faveur des publics empêchés, six facteurs clés font l'objet de réussite.
- La sensibilisation et la formation des agents
- Le développement de la médiation
- La construction progressive des partenariats et leur conventionnement
- des actions sécurisées par leur inscription dans un projet d'établissement
- La mobilisation des dispositifs existants
- La communication

Les principales recommandations du CREDOC pour développer la lecture et le livre en direction des publics empêchés sont :
- Partager une même culture professionnelle
- Diffuser les outils et dispositifs existants
- Encourager les démarches de diagnostic et d'évaluation

 

Vous retrouverez tout le détail de cette étude est téléchargeable ici : Etude DGMIC Lecture publique et publics empêchés. Synthèse (2017)

 

Le déroulement de cette journée professionnelle a ensuite été ponctué par de nombreuses interventions de partenaires et de bibliothécaires qui ont fait part de leurs actions innovantes en faveur des différents publics dont c'est l'objet dans cette étude.

 

Rendre les livres accessibles est une mission incontournable pour les bibliothèques qui font partie du Service Public. Comme nous venons de le voir, elles sont toujours plus nombreuses à mettre des ressources adaptées à disposition ou à initier des actions spécifiques en direction des personnes "empêchées" et nous ne pouvons qu'encourager ces bonnes pratiques.

Cher public, n'hésitez donc pas à vous rendre dans vos bibliothèques et demandez aux bibliothécaires s'ils proposent des collections de livres ou des animations qui pourraient vous convenir : ils vous attendent avec bienveillance pour vous informer et vous guider au mieux en fonction de vos besoins !

 

- Virginie Brivady -