Librairie



JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN



JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN Agrandir l'image

JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN


"Un chat qui ne mâche pas ses mots, ça n’existe pas ! Pourtant, le héros de ce livre est bel et bien un chat. Il s’appelle Tuffy. Dans son journal de bord, il raconte la difficulté qu’il a d’être confronté à la plus totale incompréhension de ses maîtres. Surtout lorsqu’il ramène à la maison des animaux morts. Tuffy essaie bien de s’en empêcher... Mais aller contre nature relève d’un exploit qui n’est pas à la portée de n’importe quel chat, même de bonne volonté. Un beau jour, Tuffy est accusé du meurtre de Thumper, le lapin des voisins."

Les mésaventures commencent pour Tuffy, mais pas pour ses lecteurs, qui auront, eux, le plaisir de rire à chacune des pages de ce petit roman plein de rythme et d’humour. Un petit livre à portée de toutes les mains.

POLICE TAILLE 19

Titre :

JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN

Type de livre :

Histoires/contes/BD

Langue :

Français

Auteur :

Anne Fine

Récompenses et prix littéraires :

Ce livre a reçu le "Prix Sorcières" 1998 et le "Prix Bernard Versele", décerné par la Ligue des Familles de Belgique, en juin 1998. Le journal d’un chat assassin a été adapté en BD par Véronique Deiss, d’après le texte de Anne Fine, chez Rue de Sèvres.

Age :

7 - 9 ans

Nombre de pages :

86

N°ISBN :

978-2-84868-118-4

Type de handicap :

Aveugles et Malvoyants

Laissez un commentaire

JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN

JOURNAL D'UN CHAT ASSASSIN

Roman en gros caractères (19)

Anne Fine est née à Leicester en 1947. Après ses études dans des écoles de filles, elle est devenue professeur, mais ne l'est pas restée très longtemps. Ses romans, caractérisés par une insolence et un humour dévastateurs, ont été acclamés par la critique. Elle a obtenu le Guardian Children's Fiction Award et la Carnegie Medal pour "L'Amoureux de ma mère". "Madame Doubtfire" (paru une première fois sous le titre "Quand Papa était femme de ménage") a été porté à l'écran et a connu un immense succès. Anne Fine écrit également pour les adultes. "Un bonheur mortel" (Editions de l'Olivier) a reçu en 1990 le Scottish Arts Council Book Award. Elle a été désignée en 2001 comme Children's Laureate au Royaume-Uni, devenant ainsi ambassadrice de la littérature de jeunesse pendant deux ans.

Les Editions de la Loupe sont une maison d'édition en gros caractères (taille 17-18-19-20). La Loupe réédite des nouveautés littéraires pour les personnes malvoyantes, âgées ou bien tout simplement des personnes de tous âges désireuses de lire de façon plus agréable et confortable. En moyenne 2 ouvrages jeunesse sont republiés en gros caractères chaque année. En effet la lecture en caractères agrandis est particulièrement adaptée aux enfants touchés par la dyslexie, les problèmes de vue ou amblyopes.


A la Loupe pas de livres pour les plus petits (comme les albums) mais des romans pour des enfants à partir de 8-10 ans (près d’une trentaine de titres à ce jour, préalablement édités chez un éditeur jeunesse ou dans une collection jeunesse). Viennent compléter cette offre : de nombreux romans, biographies, romans historiques, récits de voyage pour adolescents (disponibles eux sur le site de la Loupe). Ces derniers ouvrages pour les adolescents, leurs parents, grands-parents, etc sont choisis parmi la littérature que l’on pourrait qualifier de «transversale» soit des livres capables d’enchanter les lecteurs de tous âges, à partir de 12/14 ans jusqu’à nos aînés les plus âgés. De beaux échanges littéraires en perspective en famille par exemple !


De plus, la ligne éditoriale est résolument positive : les livres sont sélectionnés pour le dynamisme qu’ils sont susceptibles d’insuffler aux jeunes lecteurs !