Ecoutez

PAF et la peur disparaît !

01.10.2015

  • paf

 

« La peur est un puissant moteur pour le développement holistique de votre enfant et une source de créativité »  soutient Simona Le Roy, conseillère en éducation parentale et auteur de la méthode PAF (Parthnership Against Fear – Partenariat Contre la Peur).

 

Partant du constat que toute peur s’accompagne d’une énergie extraordinaire, Simona Le Roy, propose aux parents d’utiliser cette énergie pour stimuler l’enfant sur des multiples plans et pour consolider sa confiance en soi.

 

Virginie Brivady : Qu’est que c’est pour vous Simona Le Roy la peur ?

Simona Le Roy : Du mon point de vue, la peur est une énergie extraordinaire. Tout enfant qui a peur est capable de produire des efforts considérables et devient soudain en mesure d’accomplir des actions jusque-là insoupçonnables. Les parents ont repéré depuis la nuit des temps les pouvoirs de la peur. Longtemps, cette énergie a été utilisée pour obtenir l’obéissance de l’enfant. Aujourd’hui, la plupart des parents ne misent plus sur l’obéissance absolue. Dans ce contexte, la peur devient un obstacle à vaincre.

D’autre part, les peurs sont un moment crucial, une sorte de big-bang de l’enfance. Car c’est durant l’épreuve de la peur que l’enfant testera des stratégies de défense qu’il utilisera toute sa vie. Certaines de ces stratégies mènent vers une vie accomplie, d’autres stratégies mènent vers l’isolement, l’échec, la frustration. D’où l’extrême importance que l’enfant soit guidé par ses parents dans les moments de peur, afin de trouver les stratégies saines qui mènent vers le succès.  

 

Virginie Brivady : En quoi consiste la méthode PAF ?

Simona Le Roy : La méthode PAF est une méthode en 4 étapes destinée aux parents et éducateurs pour vaincre les peurs enfantines et transformer l’énergie négative en source de progrès. On apprend comment évaluer l’enfant et ses stratégies de défense et comment mettre en place des activités qui aideront tout enfant à devenir un vrai héros.

L’originalité de la méthode PAF consiste dans le fait qu’elle propose non seulement de vaincre la peur d’une manière saine, mais d’aller encore plus loin : d’utiliser l’énergie de la peur pour stimuler le développement holistique de l’enfant, développer sa créativité et son intelligence et renforcer la confiance en soi.

Bien qu'éducative, la méthode PAF ne soit pas une méthode scolaire, mais une aventure ludique.

Les parents et les enfants utilisent leurs passions, intérêts et compétences afin de cheminer ensemble, pour partager de l’amour, de la joie et du plaisir.  

 

Virginie Brivady : Vous parlez souvent des passions…

Simona Le Roy : À mon avis, les passions et les intérêts des parents et des enfants sont un point essentiel ! Premièrement parce qu'il me semble très important de ne pas alourdir la tâche des parents avec des exercices contraignants qui ne leur plaisent pas, avec des nouvelles corvées.

Deuxièmement parce que c’est en cheminant à travers nos passions que l’on construit des choses vraiment extraordinaires. En utilisant nos passions, on arrive à accomplir les défis les plus importants.

Et troisièmement parce que parents et enfants ont besoin de passer ensemble du bon temps, un temps de qualité, un temps de partage d’amour et de joie.

 

Virginie Brivady : Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Simona Le Roy : L’exemple que je donne le plus souvent est celui d’une maman complètement absorbée par les tâches ménagères. Sa fille avait 4 ans et très peur de la nuit.

Quand cette maman est venue me voir, elle était intéressée par la méthode, mais pensait que, vu son emploi du temps, elle ne pouvait pas l’appliquer. Lors de notre discussion, elle m’avait dit que sa fillette aimait les gâteaux et était très en demande de passer du temps avec elle.

Je lui ai suggéré de débuter avec deux activités : réaliser ensemble le gâteau de la nuit et récupérer la poussière collectée par monsieur Noir. La maman et la fillette devraient mélanger ensemble les ingrédients (jaune d’œuf comme le soleil, la farine blanche comme le jour, puis le chocolat, noir et délicieux comme la nuit). Ensuite, la fillette devrait modeler, en pâte d’amandes, les animaux de la nuit, les fleurs de la nuit, les étoiles. À la fin, la fillette devrait partager le gâteau avec toute la famille, en expliquant comment le gâteau nuit est fait, quels sont les animaux et les fleurs nocturnes, etc.

Une autre activité était celle de nettoyer ensemble la maison. Pendant que la maman aspirait une pièce, la fillette devrait récupérer avec une brosse toute la poussière que monsieur Noir a collectée dans ses cachettes : sous les meubles, derrière les portes, etc.

Quelque temps après, cette maman est venue me voir pour me raconter qu’elle et sa fillette ont inventé d’autres jeux avec la nuit, et que cette expérience non seulement les a aidés à vaincre la peur, mais aussi à se rapprocher et à passer des vrais moments de bonheur.  

 

Virginie Brivady : La méthode marche-t-elle vraiment ?

Simona Le Roy : Les parents qui ont appliqué la méthode PAF ont vu très vite disparaître la peur de leur enfant. Également, ils ont pu constater un visible et impressionnant progrès des connaissances et des compétences de leurs enfants. Nombreux ont été aussi les parents qui m’ont raconté que leur enfant a développé un des talents repérés et stimulés grâce à l’expérience PAF !

Mais ce qui est le point fort de cette méthode est que tous les parents ont observé une nette amélioration de la confiance en soi de l’enfant.

 

Virginie Brivady : Peut-on utiliser cette méthode en situation du handicap ?

Simona Le Roy : Bien sûr. PAF propose de transformer ce qui paraît un handicap dans une force et booste la confiance en soi. L’expérience PAF apprend aux enfants qu’être un héros n’est pas une affaire de beauté ou de force, mais une histoire de courage et de persévérance. Vaincre un monstre, vaincre la peur de la nuit ou toute autre grande peur, est un vrai exploit. Tout enfant qui a vaincu son ennemi est un héros ! Un vrai héros ! Ce constat aide l’enfant à prendre conscience de ses propres pouvoirs et d’avancer dans beaucoup d’autres domaines : vie sociale, école, etc.

 

Virginie Brivady : Qui peut utiliser la méthode PAF ?

Simona Le Roy : Tout parent peut utiliser la méthode PAF. Pas besoin d'avoir un doctorat en sciences de l'éducation ou en psychologie. La motivation, les loisirs et les compétences du parent, suffisent. 

Pas besoin d'avoir du matériel didactique coûteux. La méthode PAF propose de construire avec le matériel que la famille possède déjà.

Pas besoin d'un espace particulier ou d’un moment particulier. La méthode PAF est adaptable à n’importe quel contexte.

 

Pour plus de renseignements :

Site de Simona Leroy : www.simonaleroy.com
Livres : http://www.amazon.fr/Simona-Le-Roy/e/B00MAVG4Q6/ref=sr_ntt_srch_lnk_2?qid=1443457366&sr=8-2
Facebook : https://www.facebook.com/Simona-Le-Roy

 

- Virginie Brivady -

 

 

Critères de recherche

Editeurs

Âge

Type de handicap

Partenaire :

Contactez Livres-Accès :
06 13 40 30 10

Code couleurs

  • Autisme
  • Autres Dys
  • Aveugles & Malvoyants
  • Difficultés d'apprentissage et de langage
  • Difficultés de lecture & Dyslexie
  • Divers
  • Handicap Mental
  • Handicap Moteur
  • Haut Potentiel
  • Sourds & Malentendants
  • TDAH / Hyperactivité

Abonnez-vous à la newsletter

Logo CM-CIC